Comment choisir un verre à vin

Destiné aux amateurs de vin, le verre à vin a été créé pour déguster ce vieux breuvage. Présenté sous différentes formes, le verre à vin a connu maintes évolutions avant de nous parvenir tel que nous le connaissons aujourd’hui. Décliné en flûte, en verre à tulipe ou encore en ballon, le verre à dégustation se mue à foison selon le type de vin. Découvrons au fil de cet article les différents verres et leur utilisation.

Quels sont les différents types de verre à vin ?

Avec une diversité de formes fonctionnelles, le verre à vin varie en fonction qu’il s’agisse d’un Champagne, d’un Bordeaux, d’un Bourgogne etc… Ces différentes formes permettent de mettre en scène le vin et surtout de développer tous ses arômes. Bien plus qu’un simple accessoire, choisir le bon verre à vin va vous permettre de profiter pleinement de votre vin. Afin de vous familiariser avec ces différents verres rencontrés sur le marché, voici un petit aperçu pratique pour vous aider à déguster dans les règles de l’art votre breuvage.

Le verre à Bourgogne

Considéré comme un des meilleurs vins de la planète, le vin de Bourgogne se déguste dans un verre adapté de forme arrondie afin de concentrer tous les arômes. Avec une ouverture plus étroite, ce verre à Bourgogne permet une aération restreinte. Ainsi vous bénéficiez de son bouquet tout au long de votre dégustation. Le but étant vous l’aurez compris de vivre une expérience gustative sans pareille. Un verre fin et lumineux va permettre en plus de flatter votre œil tout en ayant une prise agréable en bouche.

Le verre à Bordeaux

Pour déguster un vin de Bordeaux, il est conseillé de vous tourner vers un verre qui possède la forme d’une tulipe. Son large calice va permettre d’oxygéner le vin tout en concentrant ses arômes au nez. Certains sommeliers vont même choisir une forme en fonction du ou des cépages. Car selon si c’est un vin rouge ou un vin blanc, le verre à Bordeaux sera différent. Sachant qu’un vin blanc plus fragile demande également à rester plus frais c’est pourquoi la contenance du verre et son long pied ont une importance.

Le verre à Champagne

Symbole de fête, il incarne également l’amour et la réussite. Sa particularité est bien entendu ses bulles fines et délicates. Ces dernières jouent un rôle déterminant non seulement sur l’aspect gustatif mais également olfactif et visuel. Mais voilà coupe ou flûte pour votre verre à Champagne ? Il y aurait une légende à ce propos qui dit que la coupe de Champagne aurait la forme du sein gauche de la Marquise de Pompadour favorite du Roi de France et de Navarre Louis XV. D’autres disent encore que cette forme aurait été moulée sur le sein de Marie-Antoinette Reine de France et épouse du Roi Louis XVI. Malgré la légende aujourd’hui la plupart des sommeliers recommandent plutôt la flûte que la coupe plus propice à la dégustation de ce breuvage. Sachant que cette dernière continue d’avoir ses adeptes nostalgiques peut-être de son style vintage et de son origine. La flûte par sa forme permet de limiter la perte de bulles et par conséquent de bénéficier grâce à celles-ci de tous les arômes subtils du Champagne.

Le verre à vin blanc

Pour le verre à vin blanc, il est recommandé de choisir plutôt une forme conique. Le choix du verre se fera en fonction du type de vin. Pour un vin tel qu’un Chardonnay qui demande plus d’oxygénation afin de bénéficier de tous ces arômes, il est conseillé une ouverture plus large. Quant aux vins bien plus légers, ils préféreront des cols plus resserrés.

Le verre à vin ISO ou INAO

Ce verre a été conçu par un chercheur, vigneron et dégustateur français Jules Chauvet (1907-1989) qui suite à des études et des expérimentations a créé la forme la plus adaptée au développement des arômes du vin. Son nom verre INAO provient du fait qu’il a été reconnu par l’Institut National des Appellations d’Origine. C’est dans les années 50 que ce dernier a mis au point sa théorie. Il a ainsi découvert que le développement des arômes est lié au rapport entre le volume du vin et sa surface de contact avec l’air.

Quelle est la forme du verre INAO ?

Elle est semblable à un œuf quelque peu étiré. C’est donc ça forme si particulière savamment étudiée par monsieur Chauvet qui va permettre aux arômes du vin de s’exprimer dans leur entièreté. Avec une ouverture bien plus étroite que le ventre du verre qui permet au nez d’apprécier et d’accomplir tout son travail olfactif, les arômes peuvent rester en quelque sorte concentrés dans une zone bien précise. Qui plus est lorsque le verre est rempli, c’est à dire environ 50 ml de nectar, la corrélation surface de contact de vin et air est en parfaite relation avec le volume du vin et l’air présent dans le verre. Ainsi tout est réuni afin de permettre aux arômes de se développer. Le verre à dégustation INAO suit un cahier des charges bien précis et se doit entre autres d’être incolore et transparent. De même qu’il doit être en cristallin (9% de plomb).

Quelle est son utilisation ?

La particularité du verre INAO c’est qu’il peut tout autant être utilisé pour déguster un vin rouge, un vin blanc, un rosé voire même de l’effervescent. Utilisé énormément par les professionnels, il est très présent chez les restaurateurs.

Le verre à Sauvignon

Comme son nom l’indique, le verre à Sauvignon est proposé pour une dégustation ciblée. Sa forme quant à elle est plutôt effilée et se rapproche plus de la forme tulipe afin de favoriser la concentration des arômes de ce vin. Avec des notes souvent fleuries et végétales, dégustez ce vin dans des verres appropriés pour bénéficier de toutes ses caractéristiques.

Alors quel verre à vin choisir ?

Un verre à vin comme nous venons de le voir se choisit en fonction du vin. Pour pouvoir bénéficier de tous les arômes de ces différents breuvages quels qu’ils soient, il est donc préférable de suivre ces recommandations. Sachant que ces verres ont été pensés pour que vous perceviez tous les arômes mais pas seulement. Car déguster un vin c’est aussi une approche visuelle et bien entendu olfactive. Car les arômes sont des molécules très volatiles qui en quelque sorte volent de votre verre à votre nez. Afin de percevoir les arômes il est donc nécessaire de favoriser leur caractère volatil. C’est là que l’oxygénation joue un rôle très important et que la forme du verre va être prépondérante. En résumé, le développement des arômes du vin dépend du rapport du diamètre de l’ouverture avec le diamètre du verre. L’importance de ce ratio est donc primordial.

Le verre à vin rouge

Si vous faites partie de ces adeptes du vin rouge uniquement, vous devrez alors choisir un verre à vin à fond large pour un maximum d’oxygénation et ainsi favoriser le développement des arômes. Selon si vous êtes plutôt Bourgogne ou Bordeaux voire les deux, vins jeunes ou vins vieux, le choix du verre ne sera pas le même.

Quel est le meilleur verre à vin ?

Déguster un vin est tout un art vous en conviendrez. Pour trouver le verre qui saura vous apporter satisfaction utilisez vos sens. Faites-vous confiance ! La vue, le nez et le goût, le toucher avec un verre agréable en main voire même l’ouïe. Cela peut surprendre pour une dégustation et pourtant en approchant votre oreille de votre verre vous pourrez entendre votre vin murmurer. Par exemple un vin naturel a tendance à faire bien plus de bruits que d’autres. Soyez à l’écoute et vous verrez ! Donc tout absolument tout est à prendre en considération. Toujours dans cette optique de trouver le verre le plus adapté, imaginez les arômes de votre vin comme des couches qui se superposent. Au fond de votre verre, les arômes “lourds” plutôt bois et épices, ensuite les arômes “moyens” de fruits, de mur et de végétal et pour finir les arômes “légers” de fruits frais, de fleurs… Les arômes lourds ont besoin d’oxygène pour se diffuser alors que les arômes légers en surface sont perçus de suite.

Que penser d’un verre à vin pas cher ?

Une fois que vous savez un peu plus vers quel type de verres à vin vous diriger, à vous maintenant de les acheter. La question donc qui se pose est la qualité et le prix des verres. Il est intéressant de vous poser la question. Si vous faites partie de ces personnes qui cassent constamment leurs verres, n’investissez pas dans du Baccarat cela risque de vous coûter rapidement cher. Mais veillez tout de même à choisir des verres de qualité afin que ces derniers ne modifient pas le goût du vin.

Et le verre à vin sans pied ?

Il est tout simplement à éviter. Pourquoi ? Car un verre à vin se tient par le pied afin d’éviter de chauffer le vin. Cet effet bouillotte n’est absolument pas recommandé et pourrait par conséquent mettre en péril tous les arômes subtils de votre vin. Comme nous avons pu le voir précédemment, la forme du verre à vin est primordiale. C’est pourquoi il est tout bonnement impensable de négliger cet aspect là. Des années d’étude et d’expérimentation dans le domaine notamment par monsieur Chauvet ont été nécessaires pour arriver à un verre quasi parfait. Soyez un minimum exigeant sur la qualité de vos verres même si cela ne veut pas dire que vous devez dépenser une fortune.

Quelle qualité choisir ?

Choisissez un rapport qualité/prix intéressant avec des verres qui vous semblent costauds. Car si vous devez en changer constamment car trop fragiles, cela vous demande un investissement trop conséquent. Il arrive que certains verres soient trop minces et se cassent lors du lavage. Même si un verre trop épais n’est pas forcément recommandé, il est important tout de même de les choisir un minimum solides. Le design est bien entendu important mais c’est surtout la qualité du verre qui prime. Car ne l’oubliez pas la dégustation va dépendre de trois critères, l’analyse visuelle, olfactive et gustative. La forme mais également sa couleur sont des éléments fondamentaux. Idéalement un verre à vin se veut transparent afin de pouvoir admirer la magnifique couleur de votre vin. Cet examen visuel permet de découvrir la robe d’un vin et de donner une idée du cépage pour les plus expérimentés. Les amateurs de vin profiteront également pour regarder les larmes du vin. C’est à dire les traces laissées par le vin sur le bord du verre lorsque ce dernier est incliné. Cette pratique permet de déterminer la présence de sucre surtout pour les vins blancs.

Où trouver des verres à vin au meilleur prix ?

Choisir des verres de qualité à un bon prix, c’est également pouvoir avoir sous la main différentes formes de verre adaptées à différents vins. Il ne s’agit donc pas de choisir des verres à vin discount ni des verres hors de prix. Aujourd’hui grâce à une offre conséquente vous n’avez que l’embarras du choix pour trouver des verres à vin avec un bon ratio qualité/prix. Que ce soit en magasin ou sur une boutique en ligne, de nombreuses formes de verre vous sont ainsi proposées.

Quelle est l’histoire du verre à vin ?

Son origine est très ancienne, sûrement bien plus que vous ne l’aurez imaginée. C’est vers 3000 av J.-C que seraient apparus en Égypte l’ancêtre du premier verre. Environ 1500 ans plus tard, le verre s’applique à la table. L’empire romain quant à lui voit naître la technique du verre soufflé quelques siècles plus tard. Bien entendu cette vaisselle en verre était uniquement destinée aux familles les plus aisées. A cette époque le verre ressemblait bien plus à un gobelet que le verre à vin que nous connaissons aujourd’hui. Il faudra encore attendre quelques siècles avant que le verre à pied n’apparaisse. Très répandu dans les différentes cours royales, c’est Venise à cette époque là avec le verre de Murano qui domine le marché. Puis trop énergivore et couteux, arrive ensuite sur le marché le cristal de Bohème. Au XVIIe siècle ce sont les anglais qui ont le monopole du verre. Sûrement jaloux de cette hégémonie anglaise, le roi de France Louis XV soutient la verrerie Baccarat ainsi que la verrerie Royale de Saint Louis. Au XIXe siècle, l’industrialisation donne un nouveau virage et visage à la fabrication du verre ainsi qu’à sa démocratisation en devant un objet courant de la vie quotidienne.